Publié le

Radiateur

quel-type-de-radiateur-choisir

Quel type de radiateur choisir

Il existe trois types de technologies bien distinctes pour un radiateur électrique : les convecteurs, les panneaux rayonnants et les radiateurs à inertie. La performance de chacun de ces systèmes est différente en fonction du type d’habitation. Dans ce cas, il est conseillé de contacter un chauffagiste Paris pour définir celui qui correspond le mieux à votre domicile.

Convecteur électrique

Comme son nom l’indique, il fonctionne sur le principe de la convention. Ce qui signifie que l’air froid qui passe par la partie inférieure du convecteur est réchauffé avant qu’il ne sort par la partie haute de l’appareil. La technologie de ce système est le plus ancien parmi les radiateurs électriques c’est-à-dire qu’il est aussi moins performant que les autres chauffages. En effet, la consommation énergétique d’un convecteur électrique est assez importante. C’est donc un appareil très onéreux à l’année. Par contre, le prix de départ est assez accessible à tous (entre 80 et 280 euros).

Panneaux rayonnants

Le radiateur électrique à panneaux rayonnants est plus moderne que le convecteur. Avec ce système, une grande part de chaleur est transmise sous forme de rayonnement grâce à sa large plaque frontale chauffée. Au contact d’un objet, d’une personne ou d’une paroi plus froide, le rayonnement qui traverse l’air ambiant se transforme en chaleur par le biais d’ondes infrarouges. Ce qui fait que la transmission de la chaleur est plus rapide et est plus rationnelle dans la pièce où il est placé.

Radiateur à inertie : voir les 5 types avec un chauffagiste Paris

Le radiateur à inertie est le plus performant de tous. L’élément clé de ce type est le cœur de chauffe qui sert de stockage de la chaleur puis la diffuse de manière constante. De cette manière, la chaleur diffusée est douce et continue d’où une meilleure sensation de confort. En ce qui concerne les types, vous avez le radiateur à inertie sèche qui résiste à des températures très élevées mais conserve moins bien la chaleur. Il y a aussi le radiateur à inertie fluide. Ensuite, le radiateur à chaleur douce qui combine les deux systèmes précédent. Vous pouvez aussi opter pour le radiateur portable à bain d’huile. Pour comprendre la différence entre ces types, n’hésitez pas à contacter votre chauffagiste Paris.

Radiateur à accumulation

Il s’agit de la version ancienne du radiateur à inertie. C’est à dire que le principe de fonctionnement est aussi identique. Par contre, ce de type de radiateur est plus robuste. En effet, il pèse dans les environ des 150 kg, ce qui est souvent source de « non achat ». En plus, il conserve plus de chaleur d’où son niveau de confort d’utilisation et sa répartition de la chaleur sont plus concurrentiels. Toutefois, le prix (tout autant que le poids) est souvent cause de freins à l’achat.

Radiateur soufflant

Les deux types de radiateur soufflant (le radiateur mobile et le radiateur en céramique) peuvent être fixés au mur et sont tous les deux déplaçable. Mais il faut savoir que le radiateur en céramique diffuse une chaleur plus douce. En effet, il s’agit d’un système de ventilation qui a pour mission de réchauffer l’air ambiant par le biais d’une résistance électrique. Si son avantage repose sur une diffusion de chaleur rapide et homogène avec un prix d’achat très accessible, il consomme par ailleurs beaucoup d’énergie. D’ailleurs, il produit aussi un bruit qui pourrait gêner. Et si la chaleur diffusée est éphémère, elle disparaît aussitôt que le radiateur s’arrête.

Radiateur sèche serviette

En général, ce type de radiateur est utilisé comme chauffage d’appoint pour la salle de bain. Par ailleurs, il peu être utilisé dans d’autres pièces (la cuisine par exemple). La plupart des radiateurs sèche serviette fonctionne par rayonnement mais d’autres sont aussi soufflants. Avec ce type de chauffage, le raccord avec le système de chauffage existant n’est pas nécessaire. De plus, il est capable de chauffer rapidement la pièce. Cependant, il est réputé comme grand consommateur d’énergie et est assez onéreux.